Melingo et Caceres

deux chanteurs atypiques

Melingo ( cliquez pour agrandir la photo)

On le savait déjà le tango n'est pas ringard il est même très actuel et vivant, Melingo est un chanteur qui nous en persuade, son style et sa voix sont particuliers, on peut dire que le tango chanté a souvent été engagé, chantant la pauvreté des gens, ou la soumission des femmes, ou même des thèmes politiques, Melingo qui va traduire et chanter en espagnol une des dernières chansons de Renaud, "dans la jungle", dédiée à Ingrid Betancourt perpétue cette habitude.

Ci-dessous pour écouter des extraits(cliquez sur l'icône)

Ayer (Melingo)

Guitara(Melingo)

Noche (Melingo)

Caceres

Caceres lui a introduit dans les musiques de tango des rythmes puisées dans les racines africaines et afrocubaines d'une partie de la population argentine. Ses albums et ses productions en public privilegient les ryhmes du candobe, de la murga et la milonga, ses musiques de milonga ou de muga les plus connues sont: "toca tango, et la si jolie murga nommée, la retirada". Il rend à l'Afrique sa place légitime dans la culture argentine, aujourd'hui la fin d'un oubli des racines africaines de nombreuse musiques et notamment du tango attire les jeunes qui redecouvrent l'intérêt des tambours et la danse à travers la murga directe héritiere du primitif candombe.

La retirada

Retour page d'accueil